_______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

REVUE GIONO – Hors série 2015

 

couv Hors-série lettres Grande Guerre

 

Parmi tous les écrivains et futurs écrivains de sa génération, Jean Giono est à coup sûr l’un de ceux qui subirent l’expérience personnelle la plus directe, la plus authentique, la plus humble et sans doute la plus terrible de la Grande Guerre. La correspondance inédite avec sa famille – plus de 450 lettres – en apporte un témoignage exceptionnel à tous points de vue.

Elle constitue d’abord le pathétique témoignage d’amour filial d’un tout jeune homme pour ses vieux parents, mais elle est surtout, pour nous aujourd’hui, un document historique et littéraire d’intérêt exceptionnel sur le vécu quotidien d’un jeune « soldat de 2e classe et sans croix de guerre », comme Giono aimera ensuite à se présenter.

On y lira donc le récit, parfois picaresque, d’une initiation dont le narrateur ne parvient pas toujours à tenir l’horreur à distance, malgré son souci de préserver ses parents de toute inquiétude à son sujet. Ces trente mois passés au front lui feront aussi toucher le fond de la misère existentielle. Il ne se plaint jamais toutefois, ou à peine : des poux et des cafards, de la saleté et du manque d’hygiène, si pénibles à supporter pour lui toujours soucieux d’élégance. Mais constamment, il minimise son exposition réelle au danger.

Cette parade n’est peut-être pas intentée qu’à destination des lecteurs de ces lettres lénifiantes : ce qui s’y exerce déjà, c’est une formidable capacité de déni de la réalité, et on sait quelle puissance de sublimation elle aura chez le futur écrivain. Si elle est « mieux écrite » que nombre de celles des poilus de la Grande Guerre, cette correspondance ne saurait être considérée comme « littéraire » ni en quoi que ce soit préfiguratrice de l’œuvre à venir. L’apprenti écrivain y rompt sa plume, certes, quand les circonstances le permettent. Mais imagine-t-on seulement les conditions aussi atroces qu’invraisemblables dans lesquelles certaines de ces lettres ont pu être écrites, et qui oserait se soucier de correction grammaticale et d’élégance épistolaire dans l’enfer du Mont Kemmel « qui fume comme un volcan crevé » sous les obus ?

« Plus jamais ça », répéteront à l’envi les rescapés de 14-18, et Giono parmi eux – en vérifiant lui-même la trouble et terrible signification de cette formule familière : car rien ne sera plus jamais « comme avant », et ce ne sera en effet « plus jamais ça » pour lui, homme et écrivain. Ces lettres familières le montrent indiscutablement : c’est bien de la Grande Guerre qu’est sorti l’écrivain Giono.

_______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

REVUE GIONO n° 8 – 2014-2015

 352 pages sur papier bouffant, format 140×230, couverture bichrome pelliculée

Édition et diffusion : Les Amis de Jean Giono – Prix public : 20€

Commande : Association des Amis de Jean Giono – Le Paraïs – Impasse du Paraïs 04 100 Manosque

04 92 87 73 03 – amisjeangiono@orange.frwww.rencontresgiono.fr

 

simul couv n°8 2014 coul

 

Dans le prolongement des Rencontres Giono 2014, intitulées « Giono revient de guerre… », la nouvelle livraison de la Revue Giono est largement consacrée au parcours du « poilu Giono » pendant la Grande Guerre, et aux conséquences de cette expérience tragique sur ses engagements futurs, son imaginaire et son œuvre.

500 lettres inédites de Jean Giono pendant la Grande Guerre

Dans ce numéro, commence la publication des cinq cents lettres inédites conservées, que Giono a adressées par Giono à ses parents entre 1915 et 1919. Un document rare pour mieux comprendre comment le jeune Manosquin de vingt ans a vécu ses années de combattant sur différents fronts. Les lettres publiées dans la Revue Giono n° 8 couvent la période qui va de février 1915 à août 1916. Nous y découvrons d’une manière plus exacte et détaillée, que cela avait été fait jusqu’ici, comment Giono a vécu « l’enfer de Verdun ». La suite de cette correspondance sera publiée dans les prochains numéros de la revue.

     Au sommaire également d’autres textes inédits de Giono inspirés par la guerre ; son journal inédit des années 1957-1958 ; des articles sur le « roman de guerre » de Giono : Le Grand Troupeau ; des études sur la marque imprimée par le vécu de la guerre dans d’autres œuvres du romancier et sur l’actualité de son essai pacifiste Lettre aux paysans sur la pauvreté et la paix.

     Bernard Buffet et Jean Giono : dans sa rubrique « Belles éditions », la revue propose une évocation de l’amitié entre le peintre Bernard Buffet et Jean Giono à travers la présentation de l’édition illustrée par Buffet en 1953 du grand texte pacifiste de Giono : Recherche de la pureté.

     Le cahier photo est consacré, cette année, aux œuvres de photographes contemporains réunis dans les Hautes-Alpes, en septembre 2014, à l’occasion de l’Automne photographie en Champsaur, qui présentait un « Dialogue photographique avec Jean Giono ».

La Revue Giono est le rendez-vous éditorial annuel de tous les lecteurs et amateurs d’un écrivain, dont la force et la modernité n’ont cessé de s’amplifier depuis sa disparition en 1970, au point de représenter aujourd’hui l’une des références littéraires universelles les plus vivantes du vingtième siècle. La meilleure part des sommaires de la revue est réservée aux textes rares et inédits de Giono, ainsi qu’aux documents et témoignages qui permettent d’approcher au plus près le « mystère Giono ». À côté d’études critiques, de nombreuses rubriques proposent des entrées originales dans un univers, dont la fable et la poésie révèlent à chaque page leurs pouvoir d’inspiration : le « monde-Giono ».

 

SOMMAIRE

Inédits de Jean Giono

 « Le jour baisse, les obus sifflent »

« Idée d’un dialogue avec la douleur »

« Du plus grand courage »

Correspondance de guerre (1915-1916)

Journal 1957-1958

Témoignage

Souvenirs d’Élise Giono (fin)

Réception critique du Grand Troupeau

Les Belles éditions :

Recherche de la pureté illustré par Bernard Buffet

Cahier iconographique :

«Dialogue photographique avec Giono »

Études critiques

 Laurent Fourcaut : Naissance de l’Odyssée, roman du retour de la guerre

Alain Tissut : Comment sortir du grand troupeau ?

Laurent Fourcaut : Qu’est-ce qui se remémore dans Le Grand Troupeau ?

Christian Morzewski : L’Homme qui plantait des arbres ou« Lazare était hors du tombeau »

Édouard Schalchli : Actualité de la Lettre aux paysans sur la pauvreté et la paix.

Roger Clément : Giono et la libération de l’homme

André-Alain Morello : Giono peintre de batailles

L’année gionienne

_______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

REVUE GIONO n° 7 – 2013  / 2014.

Dans le prolongement des Rencontres Giono 2013, « Giono des Amériques », le nouveau numéro de la Revue Giono est largement consacré à la relation de Giono avec la littérature américaine.

 

n°7 couv 2013 2e BAT (1)

 

SOMMAIRE

  • Hommage à Jacques Chabot
  • Jean Giono – Henry Miller : Correspondance  1945-1951
  • Journal inédit de Jean Giono 1956-1957
  • Élise Giono : Souvenirs (deuxième partie)
  • La littérature américaine dans la bibliothèque de Jean Giono
  • Giono lecteur de Faulkner (Jacques Mény)
  • Jean Giono en portraits chinois (florilège proposé par le Centre Jean Giono)
  • Jean Giono illustré par Pierre Fonteinas (Gérard Amaudric)
  • Pierre Fonteinas (Cahier iconographique)
  • La « carrière américaine » de Jean Giono (Floryse Atindogbe et Danièle Thévenin)
  • Réception de la traduction de Moby Dick par Joan Smith, Lucien Jacques et Jean Giono (Michel Gramain)
  • Edmund White lecteur de Giono (entretien)
  • Oh Captains, my Captains ! : Jean Giono-Walt Whitman (Jacques Le Gall)
  • Pour saluer Melville de Jean Giono, portrait de l’artiste par lui-même (Agnès Castiglione)
  • Giono traducteur de Moby Dick (Isabelle Génin)
  • La traduction de Moby Dick ou le grand filet provençal (Maïca Sanconie)
  • Fantasme et territoires, le « Sud imaginaire » chez Jean Giono, William Faulkner et Pierre Michon (Maxime Aillaud)
  • Les Mexicaines du Paraïs (Julie Mallon)

_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

REVUE GIONO n° 1 – 2007

Date de parution : octobre 2007 – ISBN : 978-2-9529970-0-3 – Format 14×23, dos carré, cousu collé, avec rabats – 266 pages – 20 €

  • INÉDITS DE JEAN GIONO

Le petit garçon, synopsis de cinéma, illustré par Patrick Ollivier-Elliott

Hep, bourgeois ! récit

Journal de Giono 1946

  • ABÉCÉDAIRE GIONO

Julie Mallon : Abécédame

  • DANS LA BIBLIOTHÈQUE DE GIONO AU PARAÏS…

Jacques Mény : Giono, lecteur de Dostoïevski

  • JEAN GIONO EN IMAGES

Eric Le Roy : Denise Bellon, du côté de Manosque

  • UN ÉCRIVAIN LECTEUR DE GIONO

Gérard de Cortanze

  • UN ÉCRIVAIN COMMENTE SA PLUS BELLE PAGE DE GIONO

Anne-Marie Garat : Les dernières pages de Noé

  • ÉTUDE DE RÉCEPTION

Michel Gramain : L’œuvre de Jean Giono dans la presse de 1945 à 1948

  • ÉTUDES CRITIQUES

Marie-Anne Arnaud-Toulouse : Entre pierre et chair

Corinne Von Kymmel-Zimmermann : D’un monde à l’autre : vers une poétique de l’eau chez Jean Giono

  • L’ANNÉE GIONIENNE 2006-2007

_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

REVUE GIONO n° 2 – 2008

Date de parution : octobre 2008 – ISBN : 978-2-9529970-1-0 – Format 14×23, dos carré, cousu collé, avec rabats – 266 pages – 20 €

  • INÉDITS DE JEAN GIONO

Poèmes et proses de 1923

Jean Giono avec Taos Amrouche : Alors qui a gagné maintenant ?

Journal de Giono 1946-1949

  • ABÉCÉDAIRE GIONO

Jacques Ibanès : Abécébête

  • ÉTUDE DE RÉCEPTION

Michel Gramain  : L’œuvre de Giono dans la presse de 1950

  • JEAN GIONO EN IMAGES

Jacques Mény : André Caspari, repérages avec Jean Giono

  • UN ÉCRIVAIN LECTEUR DE GIONO

Michèle Gazier : Giono, un univers en partage

  • ÉTUDES CRITIQUES

Katia Thomas-Montésinos : Jean Giono et la guerre de 1914-1918, une expérience tragique et féconde

Alain Tissut : Le miroir de la guerre

André-Alain Morello : La guerre et la paix : Tolstoï, Alain, Giono

  • DANS LA BIBLIOTHÈQUE DE GIONO AU PARAÏS…

De la guerre et de la paix

  • L’ANNÉE GIONIENNE 2007-2008

_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

 REVUE GIONO n° 3 – 2009

Date de parution : novembre 2009 – ISBN : 978-2-9529970-3-4 – Format14x23, dos carré, cousu collé, avec rabats – 280 pages – 20 €

  • INÉDITS DE JEAN GIONO

Fragments d’Icare

Journal de Giono 1946-1949

  • ABÉCÉDAIRE GIONO

Marie-Anne Arnaud-Toulouse : Abécéchosier

  • UN ÉCRIVAIN LECTEUR DE GIONO

Giuseppe Conte : Rencontre autour de Jean Giono

  • UN ÉCRIVAIN COMMENTE SA PLUS BELLE PAGE DE GIONO

Jean-Marie Blas de Roblès : Une minute vingt secondes de silence

  • LES BELLES ÉDITIONS

Gérard Amaudric : Odyssée d’une naissance : Jean Giono illustré par Sylvain Sauvage

  • DANS LA BIBLIOTHÈQUE DE GIONO AU PARAÏS…

Jacques Mény : Des sciences en général et de l’astronomie en particulier

  • JEAN GIONO EN IMAGES

Jacques Mény : Fernand Pervenchon dans les pas de Jean le Bleu

  • LES ÉDITEURS DE GIONO

Jacques Mény : Giono et La NRF

  • ÉTUDE DE RÉCEPTION

Michel Gramain  : L’œuvre de Giono dans la presse, année 1951

  • ÉTUDES CRITIQUES

Sylvie Vignes : Brocéliande, côté ciel

Jean Arrouye : Le poids des images

Jacques Le Gall : Sismographie gionienne dans Les Grands Chemins

  • L’ANNÉE GIONIENNE 2008-2009

_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

 REVUE GIONO n° 4 – 2010

Date de parution : novembre 2010 – ISBN : 978-2-9529970-4-1 – Format 14×23, dos carré, cousu collé, avec rabats – 282 pages – 20 €

  • INÉDITS DE JEAN GIONO

Parmi les grands gestes du vent

Journal de Giono 1951-1953

  • UN ÉCRIVAIN LECTEUR DE GIONO

Pierre Michon : La veste à six boutons

Hédi Kaddour : Rencontre autour de Jean Giono

  • DANS LA BIBLIOTHÈQUE DE GIONO AU PARAÏS…

Jean-Yves Laurichesse : Les traces d’une passion : la bibliothèque stendhalienne de Giono

  • JEAN GIONO EN IMAGES

Jacques Mény : Étienne Sved, à la trace du Hussard

  • LES BELLES ÉDITIONS

Gérard Amaudric  : Colline après Colline, Jean Giono illustré par André Jacquemin

  • ÉTUDE DE RÉCEPTION

Michel Gramain  : Le Hussard sur le toit, réception du roman (1951-1952)

  • ÉTUDES CRITIQUES

Laurent Fourcaut : La Trilogie de Pan, le haut et le bas, les mots et la chose

Michel Gramain : Naissance de Colline

Alain Romestaing : Regain, ou dépasser Pan ?

  • L’ANNÉE GIONIENNE 2009-2010

_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

REVUE GIONO n° 5 – 2011

Date de parution : novembre 2011 – ISBN : 978-2-9529970-5-8 – Format 14×23, dos carré, cousu collé, avec rabats – 312 pages – 20 €

  • HOMMAGES

Pierre Citron

Serge Fiorio

  • INÉDITS DE GIONO

Le théâtre de Jean Giono : 

– « Aux lisières de la forêt »

– Présentation de Lanceurs de graines

– « Beaumanoir »

 – « Le Voyage en calèche »

Journal de Giono 1953-1954

  • ABÉCÉDAIRE GIONO

Alain Romestaing : Abécédaire du corps gionien

  • BELLES ÉDITIONS

Gérard Amaudric : Des cuivres et des bois, Jean Giono illustré par Albert Decaris

  • ÉTUDE DE RÉCEPTION

Michel Gramain : La Femme du boulanger

  • JEAN GIONO EN IMAGES

Giono mis en scène

  • DOCUMENTS

Jacques Mény : Les débuts de Jean Giono à la scène, la rencontre avec Michel Saint-Denis

  • ÉTUDES CRITIQUES

Robert Ricatte : Notice générale sur le théâtre de Giono

Laurent Fourcaut : Le théâtre de Giono, le vers est dans le fruit, ou quand le chantre du monde est acculé à l’imaginaire

Francis Roullet-Renoleau : Situation de Giono dans le théâtre du XXe siècle

Isabelle Bonnet : Le langage théâtral de Jean Giono

Sébastien Cauquil : « Faire grec » : tragédie grecque et théâtralité du récit chez Jean Giono

Jean-Paul Pilorget : « Aux livres colosses, il faut des lecteurs athlètes » – Giono lecteur de Shakespeare

  • ANNÉE GIONIENNE 2010-2011

_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

 REVUE GIONO n° 6 – 2012

Date de parution : décembre 2012 – ISBN : 978-2-9529970-7-2 – Format 14×23, dos carré, cousu collé, avec rabats – 280 pages – 20 €

  •  INÉDITS DE GIONO

Jean Giono et la musique :

– Commentaires de La Flûte enchantée

– Présentation de La Flûte enchantée

– « Sur quelques sonates de Scarlatti »

Préface inédite au Marin de haute-mer

Journal de Giono 1954-1955

  •  CORRESPONDANCE

Jacques Mény : Correspondance Jean Giono-Maurice Jaubert

  •  BIBLIOTHÈQUE

Bibliothèque musicale et discothèque de Jean Giono

  •  TÉMOIGNAGE

Élise Giono : Souvenirs

  •  JEAN GIONO EN IMAGES

Élisabeth Juan-Mazel : Charles Martel, le notaire photographe de Sault

  •  BELLES ÉDITIONS

Gérard Amaudric : Regain, Jean Giono illustré par Paul Lemagny

  •  FLORILÈGE

Patrick Ollivier-Eliott : Maximes, aphorismes et pensées de Jean Giono

  •  ÉTUDES CRITIQUES

Andrée Lotey : Jean Giono ou le Chant du monde d’un romancier

Denis Labouret : Giono et Mozart

  •  ANNÉE GIONIENNE 2011-2012

_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

 REVUE GIONO HORS SÉRIE

  •  CORRESPONDANCE JEAN GIONO – HENRI POURRAT (1929-1940)

Édition établie, présentée et annotée par Jacques Mény

Éditée par l’association Les Amis de Jean Giono et la Société des Amis d’Henri Pourrat

 

Date de parution : juin 2009 – ISBN : 978-2-9529970-2-7 – Cahier photos, format 14×23, dos carré, cousu collé – 92 pages –10 €

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

HS-Giono-Gide

 

REVUE GIONO HORS SÉRIE

  • CORRESPONDANCE ANDRÉ GIDE – JEAN GIONO (1929-1940)

Nouvelle édition établie et annotée par Roland Bourneuf, Jacques Cotnam et Jacques Mény

Date de parution : octobre 2012 – ISBN : 978-2-9529970-6-5 – Cahier photos, format 14×23, dos carré, cousu collé – 120 pages – 12 €

_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________